H2O - Le spécialiste des bateaux fluviaux et maritimes
Courtier pour houseboat, péniche et vedette depuis 1987
Contactez-nous au 0380392300 ou h2o@h2ofrance.com
VOIR LES BATEAUX À VENDRE
RECEVOIR LES BATEAUX PAR EMAIL
Vous êtes ici > La société H2O >


“ Comment se protéger de la foudre sur un bateau de plaisance ? ”


La foudre est une forte décharge électrique aérienne, accompagnée d'une vive lumière (éclair) et d'une violente détonation (tonnerre). Les dégâts matériels causés par des impacts de foudre se produisent de manière régulière, mais le plus grand risque est l'électrocution. Sur terre, on connaît les recommandations mais quelles sont les mesures à adopter lorsque l'on se trouve dans un bateau ?

Foudre sur un bateau

Ce qui attire la foudre : les lignes d'énergie électrique, le métal, les conducteurs électriques, les endroits élevés, les objets très hauts. La foudre cherche toujours à frapper le sol le plus rapidement possible. Sur un bateau, la protection contre ce phénomène implique l'existence d'un chemin conducteur continu visant à répandre le courant de la foudre vers l'eau sans causer de blessures, de dégâts sur la coque, ou de dommages sur l'électronique.

A savoir : pour les bateaux de moins de 24m construits après 1993, la norme ISO 10134 prévoit l'installation de dispositifs de protection contre la foudre par les constructeurs.

Vous êtes à bord d'un bateau métallique : Un bateau entièrement en acier ou en aluminium est naturellement mieux protégé contre la foudre. En effet, si le bateau est touché par la foudre et que vous vous trouvez à l'intérieur de la coque, le métal conduira l'électricité tout autour de vous et non sur vous. Veillez toutefois à ne pas toucher de pièces métalliques sinon l'électricité risque de passer dans votre corps.

Vous êtes à bord d'un bateau en polyester : Le risque est assez faible. Si sur le pont un ou plusieurs éléments sont en acier, il est préférable de les connecter à l'eau (par la quille si elle est en acier ou par les anodes).

Vous êtes à bord d'un bateau avec un mât : Le mât des bateaux est un point qui favorise la foudre (de la même façon que le paratonnerre). Si le bateau n'est pas équipé d'un circuit anti-foudre, vous pouvez créer un passage prédéterminé pour assurer une continuité électrique parfaite entre le sommet du mât et l'eau. Cet itinéraire forcé évitera que la foudre n'établisse son propre chemin explosif par le biais de la fibre de verre, du teck ou des membres de l'équipages... Vous pouvez par exemple, entourer le pied du mât avec une partie de la chaîne de mouillage, la mettre en contact avec les haubans et plonger l'extrémité (environ 1 mètre) dans l'eau. Vous pouvez aussi choisir de fixer une pointe métallique de paratonnerre au sommet du mât, et de relier cette pointe à un boulon de quille par la biais d'une tresse en cuivre.

La probabilité d'un impact de foudre peut diminuer en fonction du relief et de l'environnement extérieur (bâtiments, arbres...). Un bateau de plaisance en navigation ou au mouillage sur un vaste plan d'eau se retrouvera par exemple plus exposé aux risques d'impacts.

Dans tous les cas, si vous êtes confrontés à un violent orage en étant à bord de votre bateau, voici quelques conseils : débranchez antennes et sondes, évitez d'utiliser l'électronique de bord, et attendez à l'intérieur du bateau. Il est fortement déconseillé d'aller dans l'eau, l'électrocution étant fortement probable si la foudre frappe à proximité.




Les infos H2O - Suivez-nous sur Facebook -



Découvrez H2O en vidéo !

- Lire les témoignages -


© Tous droits réservés H2O | Mention légales | Contactez-nous | Suivez-nous sur Facebook